La bataille de Stalingrad

Durant la Deuxième Guerre mondiale, Hitler attaque l'URSS pour étendre à l'est l'espace vital de l'Allemagne. Au printemps 1942,il lance une nouvelle offensive afin de couper les soviétiques du Caucase. L' objectif des Allemands est aussi de s' emparer de la première ville industrielle qu'est STALINGRAD. Staline, son ennemi, donne l'ordre aux Soviétiques de ne se rendre à aucun prix. La bataille va être acharnée

 

 

Au début de l'été, les troupes allemandes traversent la steppe russe. Pour stopper l'avance des Allemands, les Soviétiques pratiquent la politique de la "terre brûlée" (destruction de barrages pour inonder certaines zones, incendies de forêts...).

Le 11 juillet 1942, la levée en masse est décrétée. Le 12, les éléments mécanisés du groupe d'armées atteignent les abords de la ville. Le 13 juillet 1942, les Soviétiques décident de créer des passages et des ponts sur les lignes d'eau. Le 23 juillet 1942, Hitler ordonne à ses troupes de faire route vers Stalingrad. Les usines sont détruites, ainsi que les voies de chemin de fer par lesquelles arrive le ravitaillement.

 

Soldats soviétiques à Stalingrad

en janvier 1943

 

 

La bataille de Stalingrad est l'une des batailles les plus mortelles de la Seconde Guerre Mondiale. Après de durs combats autour de Stalingrad, les Soviétiques vainquent la 6ème armée de l'Allemagne, commandée par Paulus. Ce dernier capitule le 2 février 1943. Au prix d'énormes sacrifices où deux millions d'hommes meurent , les sovietiques mettent fin à l'avancée allemande vers l'est. Cette bataille marque le tournant décisif de la guerre sur le front russe.

 

 

Aucun commentaire pour le moment.

Modifier le commentaire 

par Eliott LABBE le 15 avr. 2013 à 13:09

haut de page