Les Mangas

 

 

      Le manga est une bande dessinée japonaise. Il est pour le Japon ce que sont les BD franco-belges pour l’Europe ou les comics pour les États-Unis. Le manga se distingue des autres BD par son sens de lecture qui est l’inverse de celui des BD occidentales. On commence par la fin et on lit à l'envers !

Le mot manga existait déjà dans la langue japonaise au XIXe siècle: il signifiait alors dessin ou estampe. Les mangas sont actuellement très à la mode; ils représentent 22% des achats de bandes dessinées en France Ils sont également représentés sous forme animés (série d’animation inspirés d’un manga). Les mangas sont souvent en noir et blanc et possèdent beaucoup de planches (pages). Ils se différencient des bandes dessinées européennes par des dessins dynamiques, des visages très expressifs, presque caricaturaux (des grands yeux, par exemple) et l'utilisation de codes et d'onomatopées pour décrire ou encore de smileys. Le cadrage est très travaillé et les dessins sont d'une incroyable précision. Les auteurs y cachent souvent de petits détails. Les héros des histoires sont souvent des lycéens auxquels il arrive des choses incroyables. Il existe différents genres de mangas: Action, Arts Martiaux, Aventure, Comédie, Espionnage, Heroic, Fantasy, Historique, Lycée, Mécha, Militaire, Monstres, Musique, Policier, Quotidien, Romantique, Science-Fiction, Sport ...

D’où viennent les mangas?

On peut considérer que le manga est apparu au Japon au XIIe siècle. En témoignent les 4 rouleaux d’Emokimono : ce sont des rouleaux de dessin intitulés «chojujingiga» car ils représentaient des dessins d’oiseaux et de bêtes dans des postures humaines. Le manga a ensuite beaucoup évolué grâce à Katsushika Hokusai. Ce peintre japonais a permis au manga de passer à un autre niveau grâce au «Hokusai Manga». Cette œuvre présentait le peuple d’Edo (ancien nom de Tokyo). Par la suite l’arrivée des dessins satiriques venant des États-Unis a changé le mode de production et de diffusion du manga au Japon à partir des années 1870.

 

Malbert Nicolas de 6°

 

 

 

Modifier le commentaire 

par MAGALIE AMIEL le 15 avr. 2013 à 13:18

haut de page