Les photos disent-elles toujours la vérité ?

     Dans les magazines, sur internet, affichées en format géant dans la rue, les images sont partout. Un petit clic sur l'appareil photo numérique ou le téléphone portable et c'est dans la boîte, prêt a être envoyé, stocké, partagé! Qu'il est difficile aujourd'hui d'imaginer à quel point ce simple petit geste a pu passer pour de la pure magie, lorsque la photo a été inventée.

     Pour l'homme au XIX ème siècle, capturer instantanément une image de la réalité et la voir imprimée ( en noir et blanc ) sur un morceau de papier était comme un miracle. On dit qu'elles sont plus parlantes que les discours. Souvent, on fait confiance à ce qu'on voit. Pourtant, chacun sait que les images sont retouchées et parfois transformées sur ordinateur.

     Mais la photo numérique a rendu les manipulations si faciles qu'on peut même le faire soi-même avec un bon logiciel. Un coup de crayon sur Photoshop et tout peut changer (un bouton d'acné est supprimé, un pull change de couleur, un décor est remplacé...) Et les images les plus réalistes sont parfois celles qui ont été les plus retouchées. Alors ne vous fiez pas aux apparences !

 

 

Ce sont sans doute les publicitaires qui retouchent le plus les photos.

En effet, les images doivent faire rêver. Tous les coups sont permis : sourires blanchis, visages lissés, mannequins amincis... Alors qu'en fait, la pub n'a pas grand chose à voir avec la réalité.

 

 

     Les photojournalistes n'ont pas autant de liberté. Pour décrire le monde, ils doivent restituer la réalité le plus fidèlement possible. Mais souvent, la limite entre réalisme et manipulation est bizarre. En effet, la lumière et les couleurs des images doivent toujours être un peu retouchées pour attirer le regard. Alors, si un photographe qui réalise un reportage sur la misère décide d'assombrir un peu la lumière pour exprimer la tristesse, s'agit-il d'une manipulation ou au contraire d'une manière plus vraie de témoigner ? Il arrive aussi que les magazines trichent un peu, pour illuminer le sourire d'une star ou effacer le bourrelet qui gêne d'un personnage public ! Encore plus malhonnête : le trucage des images est parfois utilisé pas certains dirigeants politiques qui veulent faire de la propagande. En 2008, les autorités iraniennes ont diffusé une photo retouchée d'un essai militaire. Ils ont rajouté un missile, sans doute pour dissimuler le ratage de son lancement.

Anaïs et Noémie 4°D (2011-2012)

Aucun commentaire pour le moment.

Modifier le commentaire 

par MAGALIE AMIEL le 25 mars 2013 à 13:43

haut de page