La Solidarité en action

     Au collège Renée Taillefer de Gaillac, la solidarité ne reste pas cantonnée aux pages des manuels scolaires. Les élèves, guidés par une équipe éducative engagée et enthousiaste, ont mené à bien un projet de solidarité pour aider l’école d’un petit village du Sénégal.

     Pour ce faire, le collège s’est rapproché d’une association humanitaire gaillacoise : Djioko Black Arts. La présidente, Céline Cavaillé, est intervenue auprès des élèves pour présenter son association mais surtout le village de Diagon, en Casamance, au Sénégal. Elle les a sensibilisé à la situation scolaire. Les murs de la classe du CP sont par exemple en feuille de rônier, une sorte de palmier, et les cours ne peuvent donc pas être assurés pendant la saison des pluies. « Quand j’ai appris que les enfants de Diagon n’avaient pas l’eau courante et qu’il fallait faire plus de deux heures de vélo pour atteindre la plus proche prise électrique, j’ai été très choquée » confie Valentine, une élève du collège.

     En partenariat avec l’association Djioko Black Arts, le collège Renée Taillefer a voulu contribuer à la scolarisation des enfants de Diagon en envoyant des fournitures scolaires. En effet, les enfants n’ayant pas les moyens d’avoir un cahier et un stylo sont souvent privés d’école. Les élèves du collège se sont immédiatement beaucoup investis. Ils ont donné cahiers, stylos, crayons, manuels, romans... Ils ont fait preuve d’initiative et transformé leur élan de solidarité en actes, allant même jusqu’à solliciter les élèves de leurs anciennes écoles primaires. Un vrai travail de fourmi a alors commencé. Les élèves, aidés de leur professeur, ont trié, rangé et emballé tout ce qu’ils avaient collecté. Ils ont également débuté une riche correspondance avec les élèves de Diagon. Léa, élève de 5ème, affirme « Ecrire à un enfant de Diagon est super. On apprend plein de choses. »

    Fort de son engagement collectif, le collège Renée Taillefer a voulu aller encore plus loin. Professeurs et élèves ont souhaité aider l’association Djioko Black Arts à acheminer tout ce qu’ils avaient collecté. Ils ont donc organisé une tombola sous l’égide du Foyer Socio-Educatif du collège. L’engagement de l’équipe éducative pour organiser une tombola lors de l’année d’ouverture du collège n’a eu d’égal que l’enthousiasme des élèves pour vendre les billets. Le 23 septembre, le Foyer Socio-Educatif a été heureux de pouvoir remettre la moitié des bénéfices récoltés par la tombola à l’association Djioko Black Arts. Cela représente la belle somme de 2 000 euros.

Pour tous, élèves, professeurs, parents d’élèves, membres de l’équipe éducative, cette action de solidarité est une magnifique expérience, dès à présent reconduite, et une vraie réussite. M. Barone, principal adjoint du collège, salue un « projet de solidarité qui a su atteindre tous ses objectifs. » En effet, il ne s’agit pas de solidarité unilatérale. « Cette action nous a permis de nous rendre compte de la chance que nous avons. On a compris que l’on pouvait vraiment aider, ensemble » affirme Nolwenn, élève de 5ème. Magalie Amiel, professeur coordinatrice du projet, conclut : « Il s’agit d’échange et de partage. Il s’agit de solidarité citoyenne et de citoyenneté solidaire. »

 

Les élèves du collège Renée Taillefer ont collecté puis trié des centaines de fournitures scolaires.

     

Le Foyer Socio-Educatif du collège Renée Taillefer fait un don de 2000 euros pour contribuer à la scolarisation des enfants du Sénégal.

 

(Article 2011-2012)

Aucun commentaire pour le moment.

Modifier le commentaire 

par MAGALIE AMIEL le 25 mars 2013 à 14:33

haut de page